Guerre aux drogues, guerre raciale

Logo Guerre aux drogues, guerre racialeEn partenariat avec l’Association Française de Réductions des Risques (AFR) et le CRAN, République & Diversité travaille sur un projet qui vise à interroger l’importance du critère ethnique dans la manière dont sont appréhendés consommateurs et trafiquants de stupéfiants par les forces de police. Ce travail sera présenté aux Nations Unies en mars 2016 lors de la Session spéciale de l’Assemblée générales de l’ONU consacrée à la révision de la politique des drogues dans le monde.

Pour en savoir plus, consultez notre brochure sur le projet.

Mission Transphobie

Couv Guide TransphobieLe jeudi 20 novembre, le Comité IDAHO et République & Diversité ont remis le rapport de la mission Transphobie à la Mairie de Paris. Les chercheur-e-s Karine Espineira et Arnaud Alessandrin, qui ont mené la recherche et les auditions, ont présenté les enjeux et les conclusions du rapport. Louis-Georges Tin, président de République & Diversité et Sophie Lichten, vice-présidente du Comité IDAHO ont rappelé l’importance de porter la question trans à l’agenda politique pour que les droits des citoyens trans soient respectés.

Consultez le guide qui reprend les conclusions et recommandations du rapport ici.

Le rapport complet est consultable dans nos publications.

Conférence de presse – Remise du rapport sur la mission transphobie

 

 

logo Comité IDAHO

Logo R&D

 

 

 

 

Communiqué de presse   

Paris, le 13 novembre 2014

REMISE DU RAPPORT DE LA MISSION TRANSPHOBIE

Le jeudi 20 novembre à 10h à l’Espace polyvalent municipal, le Comité IDAHO et le think tank République & Diversité organisent une conférence de presse pour le rendu du rapport sur la mission transphobie. Lire la suite

Bâtisseuse de la diversité #4 – Karine Espineira

Karine-EspineiraJe suis docteure en Science de l’information et de la communication. Mon premier parcours universitaire remonte aux années 1980-1990 et m’a mené jusqu’au DEA. J’ai repris mes études en 2007 en master 2 Recherche avant d’enchaîner sur une thèse de doctorat intitulée « La construction médiatique des transidentités : une modélisation sociale et culturelle », soutenue le 26 novembre 2012.

Mon parcours militant en tant que « personne trans » pour « les droits des personnes trans » remonte au milieu des années 1990. Mon engagement a trouvé ses racines dès la fin de l’enfance dans l’associatif humanitaire comme avec Terre des hommes et Amnistie Internationale. En 1986, j’étais tout aussi engagée dans les grèves étudiantes (idem en 1989), le soutien aux grèves de la faim des sans-papiers avec des pétitions que je faisais signer sous l’étiquette PS. Pour qualifier ma militance, je parlais alors de « lutte contre l’inacceptable ». C’est toujours la définition qui me convient le mieux. Lire la suite

Bâtisseur de la diversité #3 – Arnaud Alessandrin

Bonjour Arnaud. Qui êtes-vous, quel est votre parcours et comment en êtes-vous arrivé à vous intéresser à la question trans’ ?

Arnaud AlessandrinJe suis docteur en sociologie et co-responsable, avec Karine Espineira et Maud Yeuse Thomas de l’Observatoire Des Transidentités, qui est un support d’expertises et de visibilité qui encourage l’émergence des récentes trans studies en France, de manière ouverte, en direction de l’université comme du monde associatif. Nous avons également décliné cette idée sous la forme d’une revue (« Les cahiers de la transidentité ») qui compte déjà un hors série sur les médias (écrit avec Laetitia Biscarrat) et quatre numéros (le vol.5 portera sur le transféminisme). Par ailleurs je suis rédacteur en chef de la revue Miroir / Miroirs (éd. des ailes sur un tracteur) et auteur de quelques livres (« Genre ! » avec B. E-Bellebeau, « Géographie des homophobies » avec Y. Raibaud, « La transyclopédie » avec K. Espineira et M-Y Thomas et enfin « La transidentité » sorti en 2011). Mes activités de publication s’enracinent du côté de nombreuses recherches et des enseignements en sociologie du genre, de la santé et des discriminations. Lire la suite